Lausanne – Katmandou

Coup de rétro’ sur 1’200 heures de vélo

Katmandou, ville de légende! Destination mythique des années soixante, la capitale du Népal fascine et attire à plus d’un titre. Tout comme Samarcande ou Tombouctou, l’évocation de son nom suffit à ouvrir les portes du rêve et de l’imaginaire.

Katmandou… Le « bout de la route » pour certains, une belle étape pour nous. Nous resterons plusieurs semaines dans la région, délaissant nos vélos pour l’occasion et profitant de la visite de deux amis pour explorer les environs.

Avant la visite, voici quelques chiffres sur notre lente progression vers l’est:

Nombre de jours de voyage: 509
Dont 267 jours de vélo à travers 20 pays et avec 8 visas
Température la plus froide sur la route: -10°C, en Bulgarie
Et la plus chaude: +49°C, au Tadjikistan

Distance parcourue à vélo: 16’213 kilomètres, dont 3’127 à gauche
Consommation d’essence: 24 litres environ (pour cuisiner et nettoyer les vélos)
Etape la plus longue: 124 km, au Turkménistan
Et la plus courte: 6.2 km, au Népal, record battu!
Distance moyenne par étape: 60 km
Distance moyenne par jour de voyage: 32 km

Recours à des moyens de transport alternatifs: 23, dont:
410 km de minibus pour rejoindre une région de trek au Tadjikistan
37 km de pouce au Tadjikistan pour éviter de s’évaporer sous le soleil
660 km de fourgonnette au Kirghizstan afin de rejoindre la capitale au plus vite (demande de visa)
30 km de pouce au Ladakh (Inde) ne pouvant plus en avant dans les montées
7 km de pick-up au Népal, le jour de notre arrivée à Katmandou, l’énergie de Luc ayant terminé dans un fourré…
Et 3 trajets en avion entre Bichkek (Kirghizstan) et Leh (Inde)

Pourcentage de la distance (hors avion) parcourue à vélo: 78%

Temps passé à pédaler: 1’205 heures, 42 minutes et 8 secondes
A une vitesse moyenne de 13,4 km/h
Et une vitesse maximale de 78 km/h
Journée la plus longue: 8 heures 30 sur la selle (plus de 9 heures pour Valéryne ce jour là…)

Dénivelé positif cumulé: 135’290 mètres
Dont 24 étapes avec plus de 1’000 mètres de montée
Point le plus haut atteint à vélo: 5’359 mètres, au Ladakh (Inde)

Nombre de nuits sous tente ou en bivouac: 176
Plus 74 nuits invités chez l’habitant
Et 255 nuits en hôtel, pension, auberge, monastère, etc
Sans oublier 2 nuits dans les transports publics et 1 dans un aéroport

Nombre de crevaisons: 18, l’heure est venue de changer les pneus…
Autrement, les vélos, au même titre que les cyclistes et le matériel, vieillissent mais tiennent bien le coup.
A signaler:
– le changement de 5 jantes (4 à l’arrières et 1 à l’avant)
– le replacement de nos 2 paires de chaines et de leurs attaches rapides
– 1 rayon cassé (roue arrière, côté caissette, évidemment…)
– 1 patte de dérailleur méchamment pliée
– 1 pneu déchiré
– et un nombre inimaginable de débouchage de réchaud, malgré l’acquisition d’un deuxième…

Les cyclistes quant à eux ont la grande joie:
– de tomber 11 fois
– d’être shooté 1 fois
– de vomir 4 fois
– de déguster 1 déjeuner bougeant tout seul dans les assiettes
– d’être victime d’un vol (l’objet chapardé a été récupéré)
– et de rouler dans 1 magnifique marre de goudron frais

Et en plus des nombreuses rencontres faites en route, nous avons eu l’immense joie d’avoir la visite des parents de Valéryne et d’un ami. Des moments forts en émotions et en partage!

A 100 kil' de Katmandou, ou Sarah et Marc s'apprêtent à nous rejoindre pour deux semaines de visite. Le trafic est dense…

A 100 kil’ de Katmandou, ou Sarah et Marc s’apprêtent à nous rejoindre pour deux semaines de visite. Le trafic est dense…

Ce contenu a été publié dans Dans l'rétro'. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Lausanne – Katmandou

  1. Admin dit :

    Un grand merci pour tous vos chaleureux messages!
    Ils nous sont précieux et grâce à eux, on avance tous les jours.

    Depuis la publication de cet article, pas mal de kilomètres ont été parcourus.
    Nous avons donc décidé de masquer les commentaires.

    Pour réagir à cet article, le formulaire de contact est à disposition.

    Merci!