Lausanne – Marathon

Coup de rétro’ sur 100 jours de vélo

On n’a jamais couru de marathon. Du moins, pas encore…
Mais pour l’heure, notre discipline, c’est le vélo sans chrono.

Alors voici, en quelques chiffres, notre Lausanne – Marathon à nous:

Nombre de jours de voyage: 148
Nombre de jours de vélo: 100 (soit 2 jours sur 3, comme imaginé)
Nombre de jours de vélo sous la pluie: 11, plus quelques bonnes averses par-ci par-là
Température sur la route: entre plutôt frais (-7°C) et plutôt chaud (+36°C)
Nombre de retours en Suisse: 2, dont 1 non planifié

Distance parcourue à vélo: 6’510 kilomètres
Etape la plus longue: 118 km, et ça ne faisait pas que de descendre…
Etape la plus courte: 9 km, on ne devait vraiment pas être en forme 😉
Distance moyenne par étape: 65 km
Distance moyenne par jour de voyage: 44 km (soit 6 de moins que nos prévisions)

Recours à des moyens de transport alternatifs: 6
10 km de train en Suisse (le premier jour, histoire de casser le mythe direct’)
4 km de ferry en Suisse, pour traverser le lac des Quatre-Cantons
12 km de ferroutage en Autriche, pour retraverser les Alpes
500 m de cabotage en Autriche, pour traverser un affluent du Danube
33 km de fourgon en Albanie, pour traverser un orage monumental en pleine montagne
12 km de ferry en Grèce, pour rejoindre le Père Noël sur l’île d’Eubée

Temps passé à pédaler: 444 heures, 55 minutes et 24 secondes
Dont une bonne dizaine d’heures de nuit… (ça, on n’aime pas)
Soit une vitesse moyenne de 14,6 km/h
Jour le plus long: 7 heures et 35 minutes de pédalage…
Vitesse max: 70,5 km/h (à la descente, on avoue…)

Dénivelé positif cumulé: 54’010 mètres
Dénivelé négatif cumulé: légèrement supérieur
Montée la plus grande: 1’774 mètres, le long de la Grossglockner Hochalpenstrasse
Point culminant: 2’572 mètres, en haut de la Grossglockner Hochalpenstrasse
Nombre d’étapes avec plus de 1’000 mètres de montée: 11
Pente la plus forte: ça devait être du 25%, un truc de fou, emprunté à la descente

Nombre de nuits sous tente: 70
Nombre de nuits invités chez l’habitant: 9
Nombre de nuits en hôtel, pension, auberge, etc: 68

Nombre de crevaisons: 0
Nombre de chambres à air détruite quasi volontairement: 1 (valve arrachée…)
Nombre de jantes kaput: 2 (super non?)
Nombre de patins de frein changés: 2 paires
Nombre de gamelles: 1, très jolie mais sans bobo
Nombre de fois qu’on a été malade: 0, mais ça va sans doute venir…

Mais tout ceci n’est rien comparé au nombre de visages, sourires, saveurs, histoires, paysages et émotions rencontrés en route; comparé à l’ivresse procurée par le vélo et le bonheur de voyager à deux.

Il nous reste à parcourir les 42,195 kilomètres qui séparent Marathon d’Athènes avant de faire une pause bien méritée de quelques jours à la découverte de la culture grecque.

Nous souhaitons de tout cœur une année remplie d’Aventures et de belles découvertes.

Bonne Route pour 2012!

Valéryne et Luc

Sur les traces d'Euclès, le premier coureur de marathon de l'Histoire, il y a 2'501 ans!

Sur les traces d’Euclès, le premier coureur de marathon de l’Histoire, il y a 2’501 ans!

Ce contenu a été publié dans Dans l'rétro'. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Lausanne – Marathon

  1. Admin dit :

    Un grand merci pour tous vos chaleureux messages!
    Ils nous sont précieux et grâce à eux, on avance tous les jours.

    Depuis la publication de cet article, pas mal de kilomètres ont été parcourus.
    Nous avons donc décidé de désactiver les commentaires sur ce billet.

    Pour réagir à cet article, le formulaire de contact est à disposition.

    Merci!