Salade de fruits, jolie jolie jolie!

Ingrédients pour réussir une bonne Macédoine:

  • plusieurs kakis et grenades qui pendent encore aux arbres à cette saison
  • quelques raisins quasi secs, oubliés des vendanges
  • deux ou trois pêches pour passer les cols
  • toutes les pommes reçues au bord de la route
  • un peu de gingembre qui pique le visage dans les descentes
  • un pot de miel pour la douceur et la gentillesse des gens
  • une semelle de chaussure… ça ne doit pas améliorer le goût, mais on en trouve beaucoup au bord de la route!
  • un litre de Sinalco, soda très en vogue dans ce petit pays 😉
  • un noyau pour une frayeur administrative, une loi nous obligeant à nous enregistrer dans un hôtel moins de 24 heures après avoir passé la frontière. Pas facile quand on campe ici où là…
  • du poivre noir, comme les deux heures de route de nuit. C’est que le soleil se couche tôt dans ce pays!
  • quelques feuilles de tabac et des piments qui sèchent au soleil
Lequel de ces kakis vais-je bien choisir?

Lequel de ces kakis vais-je bien choisir?

Pas de poisson dans notre recette, malgré une pèche abondante sur le lac d'Ohrid

Pas de poisson dans notre recette, malgré une pèche abondante sur le lac d’Ohrid 

  1. Peler les différents fruits et les couper en morceaux
  2. Râper le gingembre et ajouter
  3. Mélange le miel avec les fruits
  4. Faire tremper la semelle dans de l’eau chaude toute une nuit puis ajouter le jus à la salade
  5. Arroser de Sinalco
  6. Assaisonner de poivre, en fonction de votre goût pour les sensations fortes. Pour notre part, on ne nous y prendra plus… du moins, on l’espère…
  7. Cacher le noyau tout au fond
  8. Laisser reposer la nuit au frais
  9. Répartir dans des petits bols en terre cuite et décorer avec le piment et les feuilles de tabac
  10. Servir sans crème fouettée, ou juste un tout petit nuage. C’est tellement meilleur au soleil!
En route pour un 1er dimanche de l'Avent extraordinaire

En route pour un 1er dimanche de l’Avent extraordinaire

A déguster au coin d’un bon feu de bois en lisant les histoires de la Première Guerre mondiale [1] ou dans la quiétude d’un monastère.

Au cœur du monastère de Treskavec, perché au sommet d'une montagne

Au cœur du monastère de Treskavec, perché au sommet d’une montagne

La petite église de Sveti Jovan at Kaneo surplombe le lac d'Ohrid

La petite église de Sveti Jovan at Kaneo surplombe le lac d’Ohrid

Bon appétit !

Bon, on avoue, on a surtout mangé des pâtes…

Bon, on avoue, on a surtout mangé des pâtes…

 


[1] Les passionnés d’Histoire pourront lire « La balle perdue » , récit de Jean-Marc Meyrat, sur les aventures de son grand-père, fantassin de la « Grande Guerre ». Le billet « Octobre 1915 – mai 1916, le front d’Orient » évoque notamment la vallée du Vardar que nous avons traversée.

Ce contenu a été publié dans Macédoine, Sur la route. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Salade de fruits, jolie jolie jolie!

  1. Admin dit :

    Un grand merci pour tous vos chaleureux messages!
    Ils nous sont précieux et grâce à eux, on avance tous les jours.

    Depuis la publication de cet article, pas mal de kilomètres ont été parcourus.
    Nous avons donc décidé de désactiver les commentaires sur ce billet.

    Pour réagir à cet article, le formulaire de contact est à disposition.

    Merci!