De vallée en vallée

En suivant l’Inn, nous quittons la Suisse pour entrer en Autriche. La vallée s’élargit, les petits villages de montagne font place aux grandes prairies avec des racks pour le foin et de petites granges.

A travers champs en suivant l'Inn

A travers champs en suivant l’Inn

Il y a énormément de cyclistes de tout âge et de tout style: les sportifs sur leur vélo de course, les cyclistes du dimanche, plutôt âgé, les touristes qui ont loué leur vélo à Innsbruck et parcourent la vallée avec un tout petit bagage et quelques poids lourds qui trimballent toutes leurs affaires de camping en camping.

Passé Landeck, la vallée s’élargit encore et nous roulons entre les champs de maïs et les vergers.

Au milieu des cultures dans la vallée de l'Inn

Au milieu des cultures dans la vallée de l’Inn

Il fait chaud, mais un méchant vent de face freine nos efforts. Sans trainer, nous rejoignons Innsbruck pour deux jours de visites, balades en montagne et repos.

Centre d'Innsbruck

Centre d’Innsbruck

Château Ambras, Innsbruck

Château Ambras, Innsbruck

La vallée devient de plus en plus industrielle, nous devons longer l’autoroute… la monotonie menace. Il est temps de changer de vallée! Nous remontons donc la Ziller jusqu’au Gerlos Pass, à 1531 mètres.

En remontant la Ziller, toujours sur des pistes cyclables très agréables.

En remontant la Ziller, toujours sur des pistes cyclables très agréables.

Pour moi, faire un col à vélo, c’est un moment de réflexion, un temps pour moi. Je mets de la bonne musique, pédale régulièrement et m’évade. Je pense à moi, à nous,  à ce que nous sommes en train de vivre, je chante et suis heureuse…  Qu’est-ce qu’on est bien sur un vélo!

Pour la descente, le décor c’est d’abord les forêts du parc national puis la plus haute chute d’Europe et par un joli petit chemin dans la forêt, on arrive dans la vallée de la Salzach que l’on pourrait suivre tranquillement jusqu’à Salzburg.

Peu après le col de Gerlos, ça remonte!

Peu après le col de Gerlos, ça remonte!

Mais il y a une route qui part dans les Alpes et monte à plus de 2500 mètres. La vue promet d’être vraiment belle et cette route semble être mythique. On hésite… la météo n’est pas terrible… mais on aime les défis et la montagne, allez on tente le coup: direction la Grossglockner-Hochalpenstrasse!

Au pied de la Hochalpenstrasse, on sait pas encore ce qu'il nous attend...

Au pied de la Hochalpenstrasse, on sait pas encore ce qu’il nous attend…

Ce contenu a été publié dans Autriche, Sur la route. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à De vallée en vallée

  1. Admin dit :

    Un grand merci pour tous vos chaleureux messages!
    Ils nous sont précieux et grâce à eux, on avance tous les jours.

    Depuis la publication de cet article, pas mal de kilomètres ont été parcourus.
    Nous avons donc décidé de désactiver les commentaires sur ce billet.

    Pour réagir à cet article, le formulaire de contact est à disposition.

    Merci!