Traversée de la Suisse en quatre saisons

Après deux jours de repos, on a des fourmis dans les jambes. Malgré une météo des moins engageante, on se lance dans l’ascension du Col de la Croix. Après une montée sous la pluie mais relativement agréable, la descente fut tout simplement… horrible. Pluie battante, 6°C au mercure et une vue entachée de buée, de brouillard et de flotte. La neige n’est pas loin.

Dernier virage avant le Col de la Croix

Dernier virage avant le Col de la Croix

La traversée du Col de Pillon se fait à peu près dans la même ambiance. A part nous, seuls les ouvriers sont de sortie et un couple de cinquantenaires à vélo. Une nouvelle étape nous offre de descendre le Saanenmöser au soleil avant de rejoindre Interlaken.

Rayon de soleil pour la descente du Sannenmöser

Rayon de soleil pour la descente du Sannenmöser

Sale temps pour les Japonais de passage: il fait froid, humide et les montagnes restent invisibles bien que recouvertes de neige fraîche.
Sale temps pour faire du vélo: on ronge nos freins en attendant une météo un peu plus changeante.

Un soir de pluie sur le lac de Brienz

Un soir de pluie sur le lac de Brienz

Passé le Brünig, les choses s’améliorent. Le thermomètre remonte et le beau temps menace. De plus, on commence à s’habituer à nos montures et nous alignons sans peine des étapes à plus de 70 kilomètres. Notre tente de camping devient notre maison et la route notre quotidien. C’est quand même chouette de découvrir son pays à vélo.

Magnifique journée pour passer par l'abbaye d'Einsiedeln

Magnifique journée pour passer par l’abbaye d’Einsiedeln

A quelques kilomètres du Liechtenstein, on était prêt à quitter la Suisse. Mais la tentation de tester nos jambes dans un col alpin nous poussa à virer plein sud, direction les Grisons.
Le col de l’Albula promet une belle tirée mais pour l’heure, il pleut à verse sur notre petite tente… Vivement l’été!

Heureusement que toutes les montées n'ont pas la même pente!

Heureusement que toutes les montées n’ont pas la même pente!

Ce contenu a été publié dans Suisse, Sur la route. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Traversée de la Suisse en quatre saisons

  1. Admin dit :

    Un grand merci pour tous vos chaleureux messages!
    Ils nous sont précieux et grâce à eux, on avance tous les jours.

    Depuis la publication de cet article, pas mal de kilomètres ont été parcourus.
    Nous avons donc décidé de désactiver les commentaires sur ce billet.

    Pour réagir à cet article, le formulaire de contact est à disposition.

    Merci!